Étude de Centralité

Contenu de la page : Étude de Centralité

Études de centralité
Réunion publique du 20 janvier 2016
Le 20 janvier dernier, une cinquantaine de personnes a participé à la réunion publique
organisée dans le cadre des études de centralité réalisées par le cabinet d’urbanisme Toposcope et par le bureau d’études de programmation ÉtudesActions.
Cette réunion avait pour objet la présentation des premiers éléments synthétisés par Toposcope à travers ses analyses et les balades urbaines, la présentation de premières orientations d’évolution du centre bourg de Millery et surtout le recueil de réactions des habitants présents.
La présentation de ces orientations a donné lieu à des votes au moyen de cartons de couleurs permettant de conforter ou non les grands objectifs qui se dégagent de ses premières réflexions.
A ce titre, l’engouement pour le parc Bourchanin s’est de nouveau manifesté avec la volonté de conforter son rôle fédérateur et multigénérationnel dans un cadre rénové (parc plus grand, reconstruction de l’école maternelle).
Ce souhait est complémentaire d’une vision de l’avenir du centre de Millery reposant sur deux polarités conservant chacune leur école, au sein desquelles la parcelle dite « Mestre » aura un rôle important à jouer.
Le souhait de donner plus de place aux fonctions de proximité et de desserte des équipements aux piétons et cyclistes est aussi clairement apparu : en ce sens, la mise en œuvre d’aménagement de rues en « zones de rencontre » devrait permettre d’incarner ces aspirations.
La place de la voiture, notamment sur la Place du Marché sera également au centre des prochains débats.
Enfin, la volonté de conserver une vue sur le chevet de l’église a été réaffirmée collectivement.
L’ensemble de ces éléments seront abordés en commission municipale afin de donner une feuille de route claire aux bureaux d’études pour la suite de la réflexion et pour commencer à bâtir les orientations d’aménagement du cœur de Millery.
Le concertation sera poursuivie dans le cadre d’une part du Comité de Suivi qui permet d’associer partenaires institutionnels (dont l’Architecte des Bâtiments de France) et représentants des habitants, et d’autre part avec de nouvelles réunions publiques.
Le support de la présentation de la réunion publique du 20 janvier est téléchargeable sur le site internet.

Cette réflexion s’inscrit dans le cadre d’une étude de centralité articulant :

  • une réflexion sur le développement et l’aménagement du centre du village,
  • une réflexion sur les équipements publics du village,
  • une requalification des espaces publics.

L’étude centre-bourg

Le commune de Millery souhaite engager une réflexion sur le développement et l’organisation de son l’ensemble de son centre-bourg dans le cadre d’une étude de centralité.

Cette réflexion devra aboutir sous la forme d’un schéma de référence du centre-bourg permettant de définir un cadre cohérent à toutes les actions d’aménagement et de développement, à court, moyen et long terme.

Ce schéma de référence sera un document pragmatique et évolutif. Il permettra de choisir les bons outils d’aménagement afin d’accompagner chacun des projets.

Le schéma de référence sera décliné en entités opérationnelles faisant l’objet d’orientations d’aménagement programmatiques et de programme d’aménagement permettant le choix de maîtrises d’œuvre.

Pourquoi une étude de centralité ?

La physionomie du village sous l’ancien régime est différente de celle que nous lui connaissons aujourd’hui (http://archives.rhone.fr/ark:/28729/a0113034782206ADXLv/1/1)

Le bourg central fut entouré de petits hameaux satellites qui, au fil des ans, vont être reliés au centre et à l’église par la construction discontinue, puis continue de maisons d’habitations de plus en plus spacieuses.

Historiquement, l’église était, avec le château seigneurial implanté au centre du village, le centre de vie, l’espace-rencontre.

Le château fut délaissé en 1751 au profit du château de Combelande situé rue de la Petite Gallée.

Le percement de l’avenue Saint Jean en 1874 permettant ensuite la réalisation de la nouvelle mairie-école (1894) a bouleversé l’organisation originelle du village déplaçant, en quelque sorte, son centre de gravité sur l’actuelle place du marché.

Les travaux de voirie se sont poursuivi avec la création de la rue Jean Némos et l‘élargissement du Sentier.

Le percement de l’avenue Saint Jean a permis d’ouvrir un parcellaire conséquent sur lequel se sont implantées des maisons dans une logique d’implantation diffuse et discontinue offrant ainsi un paysage urbain très aéré autour de la mairie.

Le long de l’axe St Jean / Némos / Sentier se sont greffés à différentes périodes une bonne partie des équipements publics de Millery : écoles, mairie, jeu de boules, bibliothèque, restaurant scolaire, gymnase, salle polyvalente.

L’ensemble du centre bourg de Millery n’a, pour le moment, jamais fait l’objet d’une réflexion globale permettant d’articuler au mieux ses différentes composantes. La nouvelle municipalité souhaite lancer une étude de centralité permettant de balayer plusieurs thématiques :
• une meilleure reconnaissance du patrimoine de Millery dans les actions d’aménagement,
• la requalification des espaces publics,
• une amélioration de l’accessibilité du centre-bourg, notamment pour les modes de déplacement doux,
• l’évolution voire la relocalisation de plusieurs équipements publics,
• le repérage et estimation des potentiels constructibles existants ou créés,
• l’affirmation d’une stratégie commerciale,
• l’organisation physique du centre-bourg.

Cette démarche, qui est aujourd’hui une étape préalable à toute décision importante.

Le périmètre de l’étude

Le périmètre d’étude comprend l’ensemble du centre-bourg, sa partie ancienne et la nouvelle polarité commerciale du Sentier.

Le site d’étude comprend quatre entités opérationnelles principales :

o l’ilot Marronniers / Église (inscrite à l’inventaire des monuments historiques depuis 1939) posant plusieurs problématiques : mise en valeur patrimoniale, articulation entre l’église et la place du marché (ilot Biolley - Gerboud), mise en valeur et compléments aux cheminements piétons, potentiels constructibles...

o l’îlot de la Mairie qui soulève plusieurs questions : regroupement des écoles, constructibilité potentielle, re-configuration du club de jeux de boules, devenir du terrain ex-Mestre…

o le quartier du Sentier : renforcement de la polarité commerciale, renforcement du pôle MEJC et du parc Bourchanin…

Et les espaces publics : requalification des espaces publics (place du marché et des rues adjacentes), stationnement résidentiel, desserte des équipements publics (école primaire notamment), apaisement des circulations et valorisation de la notion d’usages.

Les objectifs de l’étude

L’objectif de la mission est de définir un schéma de référence permettant de programmer des actions d’aménagement étalées dans le temps tout en restant cohérentes. Il s’appuiera sur une logique d’orientations d’aménagement programmatiques sur les îlots urbains actuels ou futurs et sur les espaces publics.

Le schéma de référence devra également permettre de définir les outils les mieux appropriés aux différentes actions identifiés.

Pendant le mandat 2014-2020, les objectifs principaux de la commune de Millery sont :
• l’approbation du schéma de référence,
• concerter sur le schéma de référence,
• modifier le PLU pour prendre en compte de manière plus précise les orientations retenues par le schéma de référence,
• restructurer des abords de l’église (site prioritaire),
• engager la requalification de la place du marché,
• produire une Charte Patrimoine à l’attention des maîtres d’ouvrages privés.

A noter

Ci-dessous : vous pouvez télécharger le document de la phase 3 de l’étude de centralité : Élaboration d’un schéma de référence.

Téléchargements

Élaboration d’un schéma de référence décembre 2016 PDF - 2.1 Mo
Télécharger
Concertation Réunion Publique juin 2016 juillet 2016 PDF - 5.6 Mo
Télécharger
Concertation Réunion Publique du 20 janvier 2016 janvier 2016 PDF - 30.6 Mo
Télécharger